Tous musiciens

by Henri Godon

supported by
/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    Purchasable with gift card

      $9.99 CAD  or more

     

1.
Quand je dis vert, tout le monde saute en l’air Quand je dis bleu, on se regarde dans les yeux Quand je dis jaune, on fait les fantômes Quand je dis rouge, personne ne bouge On se prend par la main et on fait une ronde Tout le monde suit son chemin, c’est ça qui fait un monde Quand je dis gris, on se gratte le nombril Quand je dis brun, donne la main à quelqu’un Quand je dis blanc, fais des pas d’éléphant Quand je dis rouge, personne ne bouge On se prend par la main et on fait une ronde Tout le monde suit son chemin, c’est ça qui fait un monde Quand je dis noir, on se dit au revoir Quand je dis marron, on fait des petits bonds Quand je dis rose, on prend un air morose Quand je dis rouge, personne ne bouge On se prend par la main et on fait une ronde Tout le monde suit son chemin, c’est ça qui fait un monde Quand je dis orange, j’ai la peau qui démange Quand je dis mauve, on fait les fauves Quand je dis violet, on danse le ballet Quand je dis rouge, personne ne bouge On se prend par la main et on fait une ronde Tout le monde suit son chemin, c’est ça qui fait un monde On met un peu de couleur dans nos vies et dans nos coeurs
2.
Que tu sois grand ou petit, qu’importe la couleur de ta peau Quel que soit ton pays, on fait des sons avec les mots On fait des sons avec les pieds…. Qu’importe la couleur de ton Dieu, on fait des sons avec ce qu’on veut En s’amusant sur ce refrain, on est tous des musiciens Que tu sois garçon ou fille, qu’importe la couleur de ta peau On est de la même famille, on fait des sons avec les mots On fait des sons avec les mains On fait des sons avec les pieds… Qu’importe la couleur de ton Dieu, on fait des sons avec ce qu’on veut En s’amusant sur ce refrain, on est tous des musiciens Que tu sois noire ou blanche, qu’importe la couleur de ta peau Ça n’a pas d’importance, on fait des sons avec les mots On fait des sons avec la langue On fait des sons avec les mains On fait des sons avec les pieds…. Qu’importe la couleur de ton Dieu, on fait des sons avec ce qu’on veut En s’amusant sur ce refrain, on est tous des musiciens Que tu sois brune ou blonde, qu’importe la couleur de ta peau Depuis que le monde est monde, on fait des sons avec les mots On fait des sons avec la joue On fait des sons avec la langue On fait des sons avec les mains On fait des sons avec les pieds…. Qu’importe la couleur de ton Dieu, on fait des sons avec ce qu’on veut En s’amusant sur ce refrain, on est tous des musiciens Que tu sois jeune ou vieille, qu’importe la couleur de ta peau On est tous pareils, on fait des sons avec les mots On fait des sons avec le ventre On fait des sons avec la joue On fait des sons avec la langue On fait des sons avec les mains On fait des sons avec les pieds… Qu’importe la couleur de ton Dieu, on fait des sons avec ce qu’on veut En s’amusant sur ce refrain, on est tous des musiciens
3.
Enfants rois 03:14
Si on ne fait pas ce que je dis, alors je crie Ça ne fait pas mon bonheur, bien sûr je pleure Si je ne suis pas écouté, alors je vais bouder Savez-vous quoi ? Je suis un enfant-roi ! Si je veux pas prendre mon bain, je reste dans mon coin Et si on prend ma place, je fais la grimace Si je n’ai pas de dessert, je me roule par terre Savez-vous quoi ? Je suis un enfant-roi ! Si je n’ai pas ce que je veux, je fais les gros yeux Et si je n’ai pas ma paye, je vous casserai les oreilles Si je n’ai pas un petit frère, je mettrai tout à l’envers Savez-vous quoi? Je suis un enfant-roi ! Si je n’ai pas ma surprise, je fais une crise Ma mère n’est pas gentille, je change de famille Et si je n’ai pas raison, je fais la révolution Savez-vous quoi? Je suis un enfant-roi ! Je quitte la maison, cette fois c’est pour de bon Au moins jusqu’à l’heure du souper et tout le monde va pleurer Je reviendrai en héros, on me donnera des cadeaux Je suis le roi Je suis le roi chez moi!
4.
Le secret 03:09
J’ai un grand secret, il faut pas que je le donne Mais j’ai pas fait exprès, je l’ai dit à une personne Je l’ai dit à Pierre, mais lui, c’est mon frère Qui l’a dit à Camille, elle est de la famille Si ma bouche n’est pas cousue, mon secret sera perdu J’ai un grand secret, il faut pas que je le donne Mais j’ai pas fait exprès, je l’ai dit à une personne Il l’a dit à Grégory, mais lui c’est mon ami Qui l’a dit à Manu, qui habite dans la rue Si ma bouche n’est pas cousue, mon secret sera perdu J’ai un grand secret, il faut pas que je le donne Mais j’ai pas fait exprès, je l’ai dit à une personne Il l’a dit à Émile, ça reste dans la ville Qui l’a dit à Gaby, ça sort pas du pays Si ma bouche n’est pas cousue, mon secret sera perdu J’ai un grand secret, il faut pas que je le donne Mais j’ai pas fait exprès, je l’ai dit à une personne Mais l’a dit à Juliette, ça fait le tour de la planète Qui l’a dit à Albert, c’est parti dans l’univers Si ma bouche n’est pas cousue, mon secret sera perdu
5.
C’est l’histoire de la petite souris qui se promène la nuit Le soir, quand il fait noir, elle sort de son nid Et il y a le petit chat qui dort sur le sofa Entend du bruit, c’est la souris Qui mange les biscuits Et le chat veut la souris Et la souris… elle s’est enfuie Et soudain, c’est le chien qui pourtant dormait bien Remue la queue, il ouvre les yeux et il voit le chat nerveux Et le chien court après le chat Et le chat veut la souris Et la souris… elle s’est enfuie Tout à coup, mon papa qui met son pyjama Descend en bas et qu’est-ce qu’il voit, c’est le chien qui aboie Et papa court après le chien Et le chien court après le chat Et le chat veut la souris Et la souris… elle s’est enfuie Pendant ce temps, ma maman dormait profondément S’est réveillée toute affolée, qu’est-ce qui peut bien se passer Et maman qui court papa Et papa court après le chien Et le chien court après le chat Et le chat veut la souris Et la souris… elle s’est enfuie Et grand-mère ne dormait pas, entend le brouhaha Sort de son lit, pourquoi ce bruit soudain dans la nuit Et grand-mère qui court maman Et maman qui court papa Et papa court après le chien Et le chien court après le chat Et le chat veut la souris Et la souris… elle s’est enfuie Et puis moi, j’entends tout ça, je sors de mes draps Tout le monde court, tout le monde crie, je me mets de la partie Et puis moi je saute sur grand-mère Et grand-mère retient maman Et maman rejoint papa Et papa agrippe le chien Et le chien attrape le chat Et le chat griffe la souris Et la souris… Je crois que c’est fini
6.
Dans les sons de soirs d’été, à la campagne et dans les prés Il y a une symphonie de petits cris dans la prairie Dans les chants de soirs de juillet, dans les bois et la forêt Il y a une mélodie de petits bruits quand il fait nuit Y a la cigale... Et le cochon... Et le serpent... Et puis la vache... Et y a les loups Et y a les loups Et y a les looooups Dans les sons de soirs d’été, à la campagne et dans les prés Il y a une symphonie de petits cris dans la prairie Dans les chants de soirs de juillet, dans les bois et la forêt Il y a une mélodie de petits bruits quand il fait nuit Y a le hibou... Et le mouton... Et le canard... Et puis le chien... Et y a les loups Et y a les loups Et y a les looooups Dans les sons de soirs d’été, à la campagne et dans les prés Il y a une symphonie de petits cris dans la prairie Dans les chants de soirs de juillet, dans les bois et la forêt Il y a une mélodie de petits bruits quand il fait nuit Et y a l’oiseau... Et les moustiques... Et les crapauds... Et puis le chat Et y a les loups Et y a les loups Et y a les looooups
7.
J’ai voulu bien faire pour la fête des Mères Un déjeuner au lit, un bouquet de pissenlits Mais ça n’a pas marché parce que j’ai trébuché Le verre de lait au chocolat a renversé sur le matelas Et tout était foutu, elle ne m’en a pas voulu Et on riait comme ça Hahahahahaha Elle a dit que son bonheur était mon bouquet de fleurs J’ai voulu bien faire pour la fête des Mères Une soirée cinéma et un bouquet de lilas Mais ça n’a pas marché car le maïs éclaté Il a beaucoup brûlé, la maison s’est enfumée Et tout était foutu, elle ne m’en a pas voulu Et on a beaucoup rit Hihihihihihi Elle a dit que son bonheur était mon bouquet de fleurs J’ai voulu bien faire pour la fête des Mères Recevoir de la visite, un bouquet de marguerites Mais ça n’a pas marché, les gens étaient occupés Et pour son jour de fête, on s’est fait un tête-à-tête Et tout était foutu, elle ne m’en a pas voulu On riait comme des fous Houhouhouhouhou Elle a dit que son bonheur était mon bouquet de fleurs J’ai voulu bien faire pour la fête des Mères Un gâteau grandiose, un bouquet de roses Mais ça n’a pas marché, c’était moi le cuisinier Et mon gâteau aux fruits était plutôt un biscuit Et tout était foutu, elle ne m’en a pas voulu On riait beaucoup trop Hohohohohoho Elle a dit que son bonheur était mon bouquet de fleurs Bonne fête maman !
8.
Y a plus de biscuits Y a des céleris Des brocolis Des zucchinis Moi j’ai envie de cochonneries Je veux surtout pas de radis Mais j’ai envie de cochonneries Qui donnent des caries Si t’as faim, mange ta main Garde l’autre pour demain T’es affamé, attends le souper Mange ton pied et garde l’autre pour danser Y a plus de gâteau Y a des poireaux Des melons d’eau Des haricots Moi j’ai envie de quelque chose de gros Je veux pas de la noix de coco Moi j’ai envie de quelque chose de gros Avec du sirop Si t’as faim, mange ta main Garde l’autre pour demain T’es affamé, attends le souper Mange ton pied et garde l’autre pour danser Y a plus de bonbons Y a des poivrons Des melons Et des oignons Moi j’ai envie de quelque chose de bon Je ne veux pas des potirons Moi j’ai envie de quelque chose de bon Qui donne des boutons Si t’as faim, mange ta main Garde l’autre pour demain T’es affamé, attends le souper Mange ton pied et garde l’autre pour danser Plus d’chocolat Y a des petits pois Des avocats Des ananas Moi j’ai envie d’un aliment Pas bon pour les enfants Mais j’ai envie d’un aliment Qui reste pris entre les dents Si t’as faim, mange ta main Garde l’autre pour demain T’es affamé, attends le souper Mange ton pied et garde l’autre pour danser Moi j’ai envie De quelque chose de froid Qui se mange avec les doigts!
9.
Tout devient bizarre Dans le monde des cauchemars C’est comme un film d’horreur Dans la tête d’un rêveur Parfois c’est un dragon Qui traîne dans le salon Assis sur le sofa Y a mis mon pyjama Il crache du feu partout Mais ça ne brûle pas du tout Soudain, mange la télé Et puis il s’envole en fumée Tout devient bizarre Dans le monde des cauchemars C’est comme un film d’horreur Dans la tête d’un rêveur Parfois c’est mon petit frère Qui est changé en sorcière Il est devenu bossu Avec un nez pointu Il veut me transformer En camion de pompier Mais moi je n’ai pas peur J’lui lance le réfrigérateur Tout devient bizarre Dans le monde des cauchemars C’est comme un film d’horreur Dans la tête d’un rêveur Parfois je suis un géant Sur un bateau volant Il y a tous mes amis Qui sont tout petits tout petits tout petits Ils me suivent dans le ciel Assis sur des poubelles Et on plonge vers le bas Dans un pouding au chocolat Tout devient bizarre Dans le monde des cauchemars C’est comme un film d’horreur Dans la tête d’un rêveur Et parfois c’est mon papa Qui chante de l’opéra Il n’arrête pas de rire Avec ses grandes dents de vampires Mais moi je ne trouve pas ça drôle J’aime le rock and roll Et puis je me réveille Je sors du pays des merveilles Tout devient bizarre Dans le monde des cauchemars C’est comme un film d’horreur Dans la tête d’un rêveur
10.
Lundi matin, Il est sept heures moins vingt J’aimerais rester couché car j’ai du mal à me lever Mardi matin, encore le réveille-matin Et je me rendors, il est juste sept heures moins quart Et je mets mon pan, mon ta, mon lon Je mets mon pantalon Mon pantalon trop long Qui pend sur mes talons Mercredi matin, un autre lendemain Je me sens paresseux, dormir encore un peu Jeudi matin, encore le quotidien Il faut à tout prix que je sorte de mon lit Et je mets mon pan, mon ta, mon lon Je mets mon pantalon Mon pantalon trop long Qui pend sur mes talons Vendredi matin, ça tire à sa fin C'est la dernière journée avant la grasse matinée Vendredi matin, ça tire à sa fin Et je prends mon temps pour trouver des vêtements Et je mets mon pan, mon ta, mon lon Je mets mon pantalon Mon pantalon trop long Qui pend sur mes talons Enfin c’est samedi, je peux rester au lit Mais à six heures et demi, j'ai envie de pipi Enfin c’est samedi, je peux rester au lit Je reste en pyjama et je ne me rendors pas Mais je mets pas mon pan, mon ta, mon lon Je mets pas mon pantalon Mon pantalon trop long Qui pend sur mes talons
11.
Mon amie Josiane On est en chicane Apparemment que j’aurais dit Quelque chose de pas gentil Genre comme si peut-être Le ciel nous tombait sur la tête C’est des choses qui arrivent On apprend à vivre Avec tous les amis les humains Ça part à la dérive Mais comme dans les livres On oublie tout le lendemain Mon amie Lulu Ne me parle plus Il a parlé dans mon dos Il aurait dit des gros mots Genre comme si c’était La fin du monde qui arrivait C’est des choses qui arrivent On apprend à vivre Avec tous les amis les humains Ça part à la dérive Mais comme dans les livres On oublie tout le lendemain Mon amie Philomène Je lui aurais fait de la peine Elle dit que je ne voulais pas jouer Avec elle à la récré Genre comme si soudain La terre ne roulait plus très bien C’est des choses qui arrivent On apprend à vivre Avec tous les amis les humains Ça part à la dérive Mais comme dans les livres On oublie tout le lendemain Mon ami Jeannot Ne me dit plus « allo » Il paraît que j’aurais fait Quelque chose qui lui déplaît Genre comme si le temps Était devenu un ouragan C’est des choses qui arrivent On apprend à vivre Avec tous les amis les humains Ça part à la dérive Mais comme dans les livres On oublie tout le lendemain

credits

released January 24, 2020

license

all rights reserved

tags

about

Henri Godon Québec

Henri Godon sème le bonheur partout il passe au grand plaisir des petits… et des grands! Toute la famille aura un plaisir fou à se dandiner et à fredonner les chansons d’Henri Godon. À la fois drôles et poétiques, les textes s’inspirent du quotidien des enfants et sont mis en valeur par des arrangements musicaux audacieux et surprenants. ... more

shows

contact / help

Contact Henri Godon

Streaming and
Download help

Report this album or account

If you like Henri Godon, you may also like: