Chansons pour toutes sortes d'enfants

by Henri Godon

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    Purchasable with gift card

      $9.99 CAD  or more

     

1.
Henri Godon et les Petits Bedondaines Henri Godon et les Petits Bedondés (bis) Les Petits Bedons mangent des carottes Et les Gros Bedons mangent du jambon C’est pour ça qu’y en a qui font des p’tits rottes  Et pis qu’y en a d’autres qui font les cochons Henri Godon et les Petits Bedondaines Henri Godon et les Petits Bedondés (bis) Les Petits Bedons jouent d’l’harmonica Et les Gros bedons d’l’accordéon C’est pour ça qu’y en a qui dansent la polka Et pis qu’y en a d’autres qui dansent même pas Henri Godon et les Petits Bedondaines Henri Godon et les Petits Bedondés (bis) Les Petits Bedons sont comme des moustiques Et les Gros Bedons comme des bourdons C’est pour ça qu’y en a qui font d’la gymnastique Et pis qu’y en a d’autres qui sont mollassons Henri Godon et les Petits Bedondaines Henri Godon et les Petits Bedondés (bis) Les Petits Bedons font d’la bicyclette Et les Gros Bedons ont des gros camions C’est pour ça qu’y en a qui font des petits pets Et pis qu’y en a d’autres qui font d’la pollution Henri Godon et les Petits Bedondaines Henri Godon et les Petits Bedondés (bis)
2.
On était une douzaine d’amis Bien entendu j’étais l’plus p’tit Y ont dit « Nous autres on va s’cacher Pis toé tu comptes sous l’peuplier » Je me suis bouché les yeux J’avoue que je r’gardais un peu Tout l’monde est parti en courant Pendant que moé j’compte jusqu’à cent On a joué à’cachette dans l’bois « 1…2….3…. Prêt pas prêt j’y vas! » Et j’ai cherché sans faire de bruit J’ai vu une ombre, c’t’est p’t’être Ti-Guy C’est lui je cours jusqu’à mon but « Esboyé  Ti-Guy! J’t’ai vu! » Ti-Guy est resté prisonnier En dessous du grand peuplier Et chus r’parti en trouver d’autres J’ai vu bouger dans l’bas d’la côte On a joué à‘cachette dans l’bois « 1…2….3…. Prêt pas prêt j’y vas! » Tout allait bien et sans chicane J’n’ai trouvé deux près d’la cabane Déniché un en haut su’a branche Débusqué trois derrière la grange J’ai parcouru tous les racoins Pour retrouver tous les copains Presque tout l’monde est prisonnier Dans ma prison sous l’peuplier On a joué à’cachette dans l’bois « 1…2….3…. Prêt pas prêt j’y vas! » Y m’en reste rien qu’un à trouver OK c’t’assez, tu peux t’montrer Celui qui reste c’est Michaël Celui qui court comme une gazelle Ça y est, je l’vois caché dans l’trou Y s’met à courir comme un fou Son but est d’aller délivrer Les prisonniers sous l’peuplier Ça y est, j’sens qu’y va m’dépasser Pis c’est lui qu’y arrive le premier Tout l’monde est reparti s’cacher Y faut que j’me r’mette à compter J’me r’trouve tout seul sous l’peuplier J’ai plus vraiment envie de jouer OK y est tard, y faut que j’rentre Et puis euh… J’ai un peu mal au ventre là y a pus personne qui me répond J’décide de rentrer à’maison On a joué à’cachette dans l’bois « 1…2….3…. Prêt pas prêt j’m’en vas! »
3.
Vendredi soir dans le gymnase Y a une disco pour toutes les classes De l’école De l’école Y ont mis un gros système de son Et des lumières qui tournent en rond Et ça vole Et ça vole Ah! J’ai mis mes plus beaux souliers Et j’me suis peigné de côté Enfilé mes beaux pantalons Que j’mets pour les grandes occasions Raphaël est v’nu me chercher Avec son p’tit bicycle chromé Il en raffole Il en raffole On est arrivé les premiers Pour rien manquer à cette soirée Qui décolle Qui décolle Quand la musique a commencé On s’est tous mis à danser On bougeait n’importe comment Mais c’est pas ça qui est important On s’est tous pris par la main Et on s’est frayé un chemin De farandole De farandole Les garçons sautaient comme des fous Et les filles s’en moquaient beaucoup Elles font les folles Elles font les folles Et quand la musique est bonne Je danse comme Michael Jackson Sur des chansons du passé Je danse comme Elvis Presley Et vers la fin de la disco Le DJ nous a mis un slow Pour qu’on s’colle Pour qu’on s’colle Moi j’étais un peu embêté J’savais pas trop qui inviter Entre Carole Et Nicole C’est Léonie qui est v’nue m’chercher En m’disant « Viens-tu danser? » On a tourné un peu gênés Pendant que j’lui marchais su’l’pied Et la discothèque a fini Comme prévu, avant minuit Ça me désole Ça me désole On s’est fait un tas de copains On se r’verra lundi matin À l’école À l’école
4.
Je me suis demandé Comment on fait des bébés Pour mon éducation J’ai posé la question J’ai d’mandé à mon père Comment il fallait faire Y a paru bien surpris En grattant ses ch’veux gris Il m’a dit : « Dim dade de lide lam…. » La réponse n’était pas claire J’ai demandé à ma mère Pour mon éducation J’ai posé la question Elle a paru embêtée Et s’est mise à bégayer Elle a fait un soupir En disant je vais te le dire Elle m’a dit : « Dim dade de lide lam…. » J’n’avais toujours pas compris Sur ce mystère de la vie Pour mon éducation J’ai posé la question J’ai d’mandé à mon frère Ce qu’il savait sur cette affaire J’ai vu rougir ses joues M’en a conté un p’tit bout Il m’a dit : « Dim dade de lide lam…. » Ça n’a pas fait mon bonheur J’ai demandé à ma sœur Pour mon éducation J’ai posé la question M’a parlé d’histoires d’amours Et de baisers qui durent toujours Comment on fait des enfants Ça n’m’intéresse plus vraiment « Dim dade de lide lam…. »
5.
Halloween 03:41
Refrain Quand j’ferme la lumière Et qu’il fait nuit Y a une sorcière En d’sous d’mon lit J’entends des HIHIHIHIHIHIHI Et j’ai peur… Je sens dans l’mur Comme des craquements C’t’une créature Avec des grandes dents Je sais que ça s’peut pas C’est dans ma tête ces histoires-là Par la porte d’en arrière J’ai vu un fantôme dans les airs Qui veut entrer dans ma maison Mais moi j’me cache dans le salon Par la porte d’en avant J’ai cru voir l’ombre d’un géant Pas question de le laisser entrer Peut-être bien qu’il veut me manger Refrain Et par la fenêtre j’ai vu Quelque chose de poilu Il y a un monstre dans ma cour Il faut que j’appelle « AU SECOURS! » Pourtant je ne suis pas fou Y a des squelettes partout J’en ai vu et entendu Qui dansaient au bout de ma rue Refrain J’me sens comme dans un film d’horreur Où défilent les Bonhommes Sept Heures À la porte j’entends BANG! BANG! BANG! Ah non c’est Frankenstein! Et pourtant ce soir-là J’étais habillé en Dracula Faut dire que tous ces déguisements Moi j’trouve ça très épeurant Refrain C’est l’Halloween, j’ai fait le tour des maisons J’ai peut-être mangé beaucoup trop de bonbons Et ça travaille le fruit de mon imagination…
6.
J’habite dans un village Y a pas d’trafic qui passe dans ‘rue Toujours les mêmes visages Toujours les mêmes qui me saluent Et à huit heures et quart L’premier tracteur qui passe Et à neuf heures moins vingt V’là t’y pas qu’y revient C’n’est pas comme à la ville Où personne n’envoie la main Nous c’n’est pas difficile Tout l’monde est un cousin Et à onze heures et quart Y a un quat’roues qui passe Et à midi moins vingt V’là t’y pas qu’y revient Y a pas beaucoup d’action Qui s’passe dans les parages Mais y a pas d’pollution Qui fait de faux nuages Et à deux heures et quart Y a un petit chien qui passe Et à trois heures moins vingt V’là t’y pas qu’y revient Chez nous y a pas d’boulevard Y a pas d’ trafic, pas d’magasin Mais y passe des renards Des chats, des poules et des lapins Et à quatre heures et quart, Y a le facteur qui passe Et à cinq heures moins vingt… Y s’passe rien J’écris cette chanson Au son de la nature J’entends les ouaouarons Et les cigales qui murmurent Et à minuit et sept Y passe une mouffette Et à minuit et vingt Ça pue jusqu’au lendemain
7.
Les dimanches du mois d’novembre C’est fait pour rester dans sa chambre Je vais enfin jouer l’enfant sage En faisant un peu d’ménage J’vais enlever un peu d’poussière Sur mes bébelles et mes affaires J’vais rester en pyjama À écouter mon MP3 Quand je m’ennuie La musique est mon amie Je m’ferme les yeux, je rêve un peu C’est ça qui m’rend heureux Passer l’balai en d’sous du lit Trier mon linge devenu trop p’tit Faire une boîte de p’tits cossins  Que j’vais donner à mon cousin À midi, j’me pointe dehors Mais j’rentre en dedans, y mouille encore C’est pas grave, quand j’en ai marre J’apprends à jouer d’la guitare Quand j’trouve le temps long Moi j’fais des chansons Je ferme les yeux, je rêve un peu C’est ça qui m’rend heureux J’vais faire plaisir à ma mère Sortir mes gants, mes bottes d’hiver J’ai hâte de changer d’saison Enfin sortir de la maison Les parents sont bien surpris Quand les enfants n’font pas de bruit Je fais semblant d’jouer du piano Sur une chanson à la radio Quand je suis triste J’me prends pour un artiste Je ferme les yeux, je rêve un peu C’est ça qui m’rend heureux En ce dimanche où tout est gris J’n’ai appelé aucun ami Une journée, c’est vite passée Quand il fait noir avant souper Hier soir on a r’culé l’heure C’pour ça que je me coucherai de bonne heure Et puis j’ai encore envie D’une mélodie avant la nuit Quand je m’endors La musique est mon trésor Je m’ferme les yeux, je rêve un peu C’est ça qui m’rend heureux Quand je m’endors La musique est mon trésor Quand je suis triste J’me prends pour un artiste Quand j’trouve le temps long Moi j’fais des chansons Quand je m’ennuie La musique est mon amie…
8.
À l’école du village J’ai une p’tite marche pour y aller, vous voyez (bis) Y a une traverse à faire J’ai peur de m’faire mouiller refrain Pis l’bonhomme qui riait Pis l’bonhomme qui riait Pis l’bonhomme qui riait, tant qu’il pouvait En passant la rivière Dans l’eau je suis tombé, vous voyez (bis) J’étais tout détrempé Et d’l’eau plein les souliers refrain Arrivé à l’école J’me suis mis à danser, vous voyez (bis) J’n’arrêtais pas d’sauter C’était pour m’faire sécher refrain J’ai mis de l’eau partout Y en avait plein mes cahiers, vous voyez (bis) Y m’ont r’tourné chez nous Et les cours, j’ai séché
9.
On a fait une fête d’enfants On était douze et pas d’parents Tout l’monde couchait à’maison A’ec des matelas plein l’salon Y avait des verres qui renversaient Sur le plancher, y avait plein d’lait Du gâteau pis des bonbons sûrs Y avait plein d’crémage su’es murs La prochaine fois qu’j’aurai 12 ans Les poules auront des dents On est tu ben dans une peau d’enfant On s’ra pas jeune éternellement On n’a pas dormi d’la nuit Y avait des pets qui faisaient trop d’bruit On était comme surexcités Avec le sucre qu’on avait mangé On a cassé quelques bébelles Bien entendu un peu de vaisselle C’est parce qu’on a joué au hockey Dans la cuisine sur le plancher La prochaine fois qu’j’aurai 12 ans Les poules auront des dents On est tu ben dans une peau d’enfant On s’ra pas jeune éternellement On a r’gardé un film d’horreur A’ec du pop corn et beaucoup d’beurre On a fait les pas peureux Quand y a coupé la femme en deux Mes amis m’ont fait des cadeaux C’tait pas grand-chose mais c’était beau Ça fait des souvenirs plein la tête Moi j’aimerais ça qu’le temps s’arrête La prochaine fois que j’aurai 12 ans Les poules auront des dents On est tu ben dans une peau d’enfant On s’ra pas jeune éternellement
10.
Le Marché 02:08
Mon père m’envoie au marché Mon père m’envoie au marché Un violon y acheter Un violon y acheter Mon violon fait zinguezingzingzing… Mon père m’envoie au marché Mon père m’envoie au marché Un tambour y acheter Un tambour y acheter Mon tambour fait poufpoufpouf…. Mon père m’envoie au marché Mon père m’envoie au marché Un tuba y acheter Un tuba y acheter Mon tuba fait fonfonfonfon… Mon père m’envoie au marché Mon père m’envoie au marché Un triangle y acheter Un triangle y acheter Mon triangle fait diguedingdigueding… Mon père m’envoie au marché Mon père m’envoie au marché Des trompettes y acheter Des trompettes y acheter Ma trompette fait woanwoan Saxophone fait hanhan Mon trombone fait hanhaaaaanhan
11.
Je vais vous raconter C’que j’ai fait pendant l’été (bis) De juin jusqu’à août En bottes de caoutchouc Car y mouillait Pis y mouillait Y faisait du mauvais temps Y mouillait tout l’temps (bis) Mon père et puis ma mère M’ont emmené au zoo (bis) On n’a pas vu d’animaux On a dîné dans l’auto Car y mouillait Pis y mouillait Y faisait du mauvais temps Y mouillait tout l’temps (bis) Mon oncle et puis ma tante M’ont invité sur un bateau Y ventait cette journée-là Et ça a fini au cinéma Car y mouillait Pis y mouillait Y faisait du mauvais temps Y mouillait tout l’temps (bis) Avec mes grands-parents On est allé au lac St-Jean (bis) J’me suis pas mouillé les pieds Mais j’étais tout détrempé Car y mouillait Pis y mouillait Y faisait du mauvais temps Y mouillait tout l’temps (bis) À la fin de l’été À l’école y faut rentrer (bis) J’avais les yeux pleins d’eau En r’gardant la météo Y annonçait beau, y annonçait beau Y annonçait du beau temps Et du soleil tout l’temps (bis)
12.
Aujourd’hui, y a une tempête mausus Ça va être la fête, y aura pas d’autobus Pour aller à l’école gnagnagnagnagna On va sûrement faire un fort dehors Avec des tunnels pis des remparts J’téléphone à mon voisin le p’tit Julien « Allo Julien c’est moi, viens-tu faire un fort dans ma cour On va s’faire un bonhomme de neige, envoye, viens donc faire un p’tit tour Ah tu peux pas, ton p’tit frère est là, c’est toi l’gardien de la maison Promis à ta mère comme de raison, ahh… » Aujourd’hui, y a une tempête mausus Ça va être la fête, y aura pas d’autobus Pour aller à l’école gnagnagnagnagna C’est pas grave, j’vais jouer au hockey J’profite d’ma journée d'congé J’téléphone à mon copain qui habite pas très loin « Allo copain, c’est moi ça t’tentes-tu d’aller patiner Au village y ont toute déblayé Enfin gagner not’coupe Stanley! Ah tu peux pas, ta mère veut pas, Faut qu’tu fasses le ménage Tes devoirs et du rattrapage, ahh… » Aujourd’hui, y a une tempête mausus Ça va être la fête, y aura pas d’autobus Pour aller à l’école gnagnagnagnagna Bon ben d’abord j’irai glisser On va faire des courses en p’tit boghei J’ téléphone à mon cousin, qui habite su’l’coin « Allo cousin, c’est moi ça t’tentes-tu de v’nir en crazy carpet On va rire comme des fous, on va s’inventer des pirouettes Ah tu peux pas, car tu t'en vas, t’as rendez-vous après-midi Pour des plombages sur deux caries, ahh… » Aujourd’hui, y a une tempête mausus Ça va être la fête, y aura pas d’autobus Pour aller à l’école gnagnagnagnagna J’vais r’garder la télévision Mais les jours de congé, y a jamais rien de bon J’pense que j’ai hâte à d’main Parce que j’fais rien À sept heures et quart, j’sortirai dehors Pour l’autobus de sept heures et demie À sept heures et quart, j’sortirai dehors Pour l’autobus rempli d’amis À sept heures et quart, j’sortirai dehors Pour l’autobus du désennui Aujourd’hui, y a pas d’tempête mausus Ça va être la fête, y va avoir l’autobus Pour aller à l’école gnagnagnagnagna
13.
Mon ami Cédric est bon en mathématiques Sa sœur Annick en patin artistique Mon voisin Nicolin est bon pour faire des dessins Ma cousine Angéline, c’est la pro d’la piscine Ça prend toutes sortes de monde Pour faire un monde Ça prend toutes sortes d’amis Pour égayer la vie Mon amie Rosanna est une chanteuse d’opéra Son p’tit frère Médéric joue d’la guit électrique Ma cousine Simone joue du trombone Mon cousin Olivier parle juste d’hockey Ça prend toutes sortes de monde Pour faire un monde Ça prend toutes sortes d’amis Pour égayer la vie Mon chum Matisse est un joueur de tennis Sa demi-sœur Cloé aime se déguiser L’amie de mon ami lit l’encyclopédie Sans oublier Juliette, mon amie d’Internet Ça prend toutes sortes de monde Pour faire un monde Ça prend toutes sortes d’amis Pour égayer la vie Mon ami Julien, c’est un Africain Ma p’tite amie Rosalie vient d’Haïti Mon copain William arrive du Vietnam Ma copine Justine est née en Chine Ça prend toutes sortes de monde Pour faire un monde Ça prend toutes sortes d’amis Pour égayer la vie Mon copain Gabriel s’pète les bretelles Celui qui joue les gros bras, y s’appelle Thomas Les Petits Bedondaines qui n’font rien la semaine Et puis Henri Godon qui fait des chansons Ça prend toutes sortes de monde Pour faire un monde Ça prend toutes sortes d’amis Pour égayer la vie
14.
Des fois, on a toutte, c'est comme si on n’avait rien Si on n’avait rien à faire Des fois des p’tits bouttes, on aurait besoin de rien Parmis mes millions d’affaires, j’ai… Un (sic) vidéo*, un Nintendo, un p’tit vélo, des blocs Lego Une piscine, une (sic) trampoline*, d’la plasticine même un « Ti-Mine » Des fois, on a toutte, c'est comme si on n’avait rien Si on n’avait rien à faire Des fois des p’tits bouttes, on aurait besoin de rien Parmis mes millions d’affaires, j’ai… Des ballons, des avions, un système de son, des p’tits camions L’Internet, un panier d’basket, une planche à roulettes avec plein d’casquettes Des fois, on a toutte, c'est comme si on n’avait rien Si on n’avait rien à faire Des fois des p’tits bouttes, on aurait besoin de rien Parmis mes millions d’affaires, j’ai… Une batterie, un jeu de chimie, un grand lit, une douillette fleurie Des souliers de soccer, un ordinateur, des crayons d’couleurs, un collier d’rappeur Des fois, on a toutte, c'est comme si on n’avait rien Si on n’avait rien à faire Des fois des p’tits bouttes, on aurait besoin de rien Parmis mes millions d’affaires, j’ai… Un Ipod, du linge à mode, un (sic) garde-robe* remplie d’microbes Des bandes dessinées, un casque d’hockey, des patins d’l’année, un écran d’42 pieds Des fois, on a toutte, c'est comme si on n’avait rien Si on n’avait rien à faire Des fois des p’tits bouttes, faut penser à ceux qui ont rien Arrêter d’acheter des cossins…Dans les grands magasins * En langage de dictionnaire, vous savez tous qu’on dit UNE vidéo, UN trampoline et UNE garde-robe.

credits

released October 25, 2011

license

all rights reserved

tags

about

Henri Godon Québec

Henri Godon sème le bonheur partout il passe au grand plaisir des petits… et des grands! Toute la famille aura un plaisir fou à se dandiner et à fredonner les chansons d’Henri Godon. À la fois drôles et poétiques, les textes s’inspirent du quotidien des enfants et sont mis en valeur par des arrangements musicaux audacieux et surprenants. ... more

shows

contact / help

Contact Henri Godon

Streaming and
Download help

Report this album or account

If you like Henri Godon, you may also like: